C’est la JOIE, ta boussole !

Publié le 7 Oct 2014 dans Canalisations | Commentaires fermés sur C’est la JOIE, ta boussole !

C’est la JOIE, ta boussole !

Canalisation d’Isis – message reçu en écriture automatique par Isabelle Muller, le 3 octobre 2014 (aucune modification du texte, seules les fautes d’orthographe sont corrigées et la ponctuation).

Boussole, c’est la joie, ta boussole. C’est la joie, ta boussole de la vie divine en fait. Cela fonctionne comme un aimant à succès. Cela fonctionne comme un aimant à bonheur en fait.

Si tu ressens de la joie, tu peux le faire. Si tu ne la vois pas, ce n’est pas un problème. Ce qui compte, c’est le ressenti. Le ressenti de la joie, le ressenti de l’amour du Divin sur la Terre aussi, ainsi. C’est cela l’important. Ce que vous ne comprenez pas forcément en fait, car vous cherchez la joie au lieu de la vivre. Vous devinez la joie au lieu de l’ETRE, de l’être, en paix et en amour en fait.

Soyez la joie ! Vivez la joie et non la programmation ! Ne la programmez pas car elle se vit. Elle se vit, tout simplement.

Vous pensez qu’elle n’est pas là tous les jours. Vous pensez qu’elle n’est pas là pour vous. Pourtant, elle l’est, elle l’est. Mais elle n’est pas en vos cœurs, si vous ne lâchez pas les peurs de ne pas l’être. Elle n’est pas en vos cœurs, si vous pensez aux peurs de la vie d’amour en fait.  Qu’est-ce que cela veut dire ? Et bien soyez ce que vous êtes dans le fond de votre âme et conscience. Ne perdez pas de temps à voir le mal qui se joue de la paix et du bonheur sur la Terre. Ne le regardez point. Ne le pensez plus. Vivez, vivez la joie de l’instant divin ! Car la joie est divine, dans l’instant présent, du moment de l’ETRE. La joie est divine et présente, dans l’instant de la joie, ici et maintenant. Ici et maintenant.

Pourquoi la peur ? Dites-vous. Pourquoi la Peur ? Demandez-vous. Car vous ne voyez pas l’amour du Divin, dans la vie de tous les jours. Vous ne le voyez plus. C’est cela aussi la peur.

La peur aveugle. La peur rend sourd.
La peur vous pétrifie sur les sommets de la peur d’être vous-même, ce que vous êtes déjà.
La peur, c’est la peur de l’être divin sur la Terre.
La peur, c’est le manque de foi du Divin sur la Terre.
La peur vous met en crainte, dans le pire des doutes d’être ce que vous êtes. La peur vous met en crainte de ne pas être ce que vous êtes déjà, beaux et divins, beaux et divins.

Ne voyez plus la peur, pour être en joie de vivre la vie divine aussi, ainsi. Ne voyez plus la peur de tout cela. Et vous saurez être la joie de la vie sur la Terre aussi. Vous saurez être la joie de la vie divine sur la Terre aussi.

Vous n’y croyez plus, vous n’y pensez plus. Pourtant, elle est là pour être en vie, dans la vie divine, sur la Terre aussi. Elle est ce qu’elle est, belle et divine, unique et amour divin. Elle est, elle est ainsi. Voyez-la, voyez-la. Et vous êtes en paix d’être ce que vous êtes déjà, au fond de votre cœur de vie.

Vous êtes beaux et grands ; la joie est belle et grande.
Vous êtes divins ; la joie est divine.
Vous êtes amour ; la joie est amour.

La joie est amour. Vous l’êtes aussi, vous l’êtes aussi !

Ce texte est également visible sur « Terre Nouvelle », portail vers la spiritualité
http://messages.terrenouvelle.ca/cest-la-joie-ta-boussole/