Arrêtez ! Arrêtez de courir et regardez !

Publié le 2 Mar 2014 dans Canalisations | Commentaires fermés sur Arrêtez ! Arrêtez de courir et regardez !

Arrêtez ! Arrêtez de courir et regardez !

Canalisation d’Isis – message reçu en écriture automatique par Isabelle Muller, le 2 mars 2014 (aucune modification du texte, seules les fautes d’orthographe sont corrigées et la ponctuation).

Charrue, beaucoup, beaucoup d’êtres humains sur la Terre tirent la charrue. Beaucoup, beaucoup d’êtes humains sur la Terre tirent ou poussent la charrue. Mais c’est une charrue, c’est une grosse charrue en fait. Et elle est lourde, très très très lourde en fait. Et cela vous fait mal. Cela vous tire. Cela vous tire et vous angoisse. Cela vous tire et vous fait crier aussi. C’est ça toute l’histoire de l’homme sur la Terre.

Pourquoi tirer-vous la charrue ? Pourquoi ? Pourquoi ne laissez-vous pas aller les choses sans la force du poignet ? Pourquoi pensez-vous qu’il faut tirer pour avancer ? Pourquoi pensez-vous qu’il faut pousser ou souffrir pour avancer ? Ne voyez-vous pas qu’il suffit de la force du vent ? Ne voyez-vous pas qu’il vous suffit de regarder la force de la puissance du souffle divin ? Cela serait tellement plus simple. Cela serait tellement plus juste.

La force de la puissance du souffle déplace la montagne. On vous l’a dit mais vous ne voulez pas, vous ne voulez surtout pas le croire. Vous ne pouvez pas le croire car vous ne l’avez pas ressenti. Vous n’avez pas encore ressenti et vécu la force de la puissance du souffle divin, c’est ça aussi l’histoire. Vous ne l’avez pas ressenti et surtout, vous ne pouvez pas la ressentir si vous ne le voulez pas et si vous n’en prenez pas le temps. C’est ça aussi qu’il vous faut bien bien bien savoir et comprendre.

Pour le faire, il faut vous arrêter. Il faut arrêter de courir. Il faut arrêter de croire, croire qu’il faut tirer pour avancer. Croire qu’il faut tirer la charrue pour la faire avancer. Croire qu’il faut tirer la charrue pour la faire bouger. Je vous dis :

Arrêtez, arrêtez de tirer.
Arrêtez, arrêtez de courir.
Arrêtez, arrêtez de croire qu’il faut souffrir pour vivre.
Arrêtez, arrêtez !

Il ne faut rien de tout cela. Il ne le faut pas en fait. Mais, de grâce, arrêtez-vous avant de tomber. Arrêtez-vous avant d’être à bout de souffle. Car c’est à bout de souffle que vous mourez. C’est à bout de souffle que vous pleurez. De grâce, arrêtez, arrêtez ce mouvement incessant. De grâce, arrêtez, arrêtez cette vie de course folle et regardez !

Regardez la vie. Regardez la vie telle qu’elle est, telle que vous ne l’avez encore pas vue car vous n’êtes pas dans le calme. Regardez, regardez  l’amour du Divin. Regardez, regardez les yeux du cheval. Regardez, regardez bien.

Et vous verrez, vous verrez les âmes voller. Vous verrez les âmes voller et vous saurez. Vous saurez, vous saurez que la vie est là, belle et magnifique. Belle et divine. Car elle est divine dans le souffle de l’amour. Elle est divine dans le souffle de l’énergie divine. Elle est belle, belle, belle.

De grâce, arrêtez, arrêtez de courir. Arrêtez de vivre ainsi !
Arrêtez, arrêtez de tirer la charrue et regardez, regardez !

Amen

Levez les yeux, vous verrez la lumière. Levez les yeux, vous verrez la charrue voller. Levez les yeux, vous verrez la charrue voller !

Ce texte est également visible sur « Terre Nouvelle », portail vers la spiritualité
http://terrenouvelle.ca/Messages/arretez-arretez-de-courir-et-regardez/